Skip to Content

View Geocache Log

Found it Camilicat_TCL found Crotte-au-loup

Saturday, 11 November 2017Genève, Switzerland

TFTC !

Avec Lotus74140, nous poursuivons notre balade et arrivons sur ce lieu que nous raconte l'Owner. Cela m'interpelle alors sur l'Histoire de ces mammifères en Suisse et mes recherches me font vite savoir comment ils ont disparu de ce territoire...

Partout en Europe, la principale cause de l'extinction du loup ne fut pas les légendes populaires, mais plutôt les conflits avec l'élevage. Ainsi, à la fin du moyen-âge et au début de la Renaissance, la population paysanne qui représentait le 90 % des habitants de la “Suisse” était souvent pauvre, ne possédant que quelques têtes de bétail. La météo, travailler pour un propriétaire terrien et payer un impôt à l’Église (10 % des récoltes) jouaient un rôle important dans leur vie. Dans ce contexte, la perte d’une ou plusieurs têtes de bétail pouvait être une véritable catastrophe pour le propriétaire. De plus, les attaques de loups étaient parfois interprétées comme étant une punition divine, la famine était surnommée “le loup” et les loups pouvaient aussi transmettre une terrible maladie incurable: la rage... Bref, tout ce qui menaçait l’existence précaire des paysans était assimilé au loup...

Les hommes commencèrent à défricher les forêts à partir du 16e siècle pour diminuer la prédation sur les troupeaux, mais ce n’est qu’à partir du 18e siècle que les loups commencèrent à poser problème. En effet, dès le 17e siècle, la plupart des cantons alpins suisses font partie des grandes zones productrices de bétail en Europe, le fromage à pâte dure devenant au même moment l’un des principaux produits d’échange et la production laitière et l’élevage allaient vers leur apogée. Le 19e siècle est une période d’occupation humaine des Alpes outrancière : de nombreux massifs sont mis à nu, détruisant les habitats des prédateurs et de leurs proies naturelles, diminuant les populations d’ongulés sauvages. Le droit de chasse au loup fut alors élargi à la population dans de nombreuses régions, et des battues furent organisées parfois par les “États” qui instaurèrent un système des primes qui pouvaient représenter une fortune à cette époque. La chasse excessive fut alors responsable de la disparition du gibier, le cerf et le bouquetin disparurent de Suisse et le chevreuil devenait rare. Cette disparition des ongulés sauvages alla de pair avec une augmentation de l’élevage. Les loups s’attaquèrent alors de plus en plus aux troupeaux pour se nourrir...

Au 16e siècle, le loup est encore présent sur tout le territoire suisse, puis l’éradication du loup s’accéléra et la population des loup se raréfia avant de s'éteindre petit à petit à l’Ouest du Plateau, dans le Nord des Alpes et à l’Est du pays. Il disparurent du canton de Zurich dans les années 1684, puis du canton d’Appenzell, du canton de Schaffhouse, puis de de Suisse centrale. Les loups restèrent encore relativement abondants dans l’arc jurassien, au Tessin et en Valais avant que le dernier loup en Engadine ait été tué en 1821.

Le lieu dit de la Crotte au Loup laisse donc imaginer la présence de ces mammifères sur le territoire de Vernier. Mais les loups sont des animaux farouches qui évitent l’homme, lequel ne fait pas partie de ses proies naturelles. Le fait que l’Europe ait aussi connu des attaques de loups autrefois (du Moyen
Âge au XIXe siècle) ne prouve rien sur leur dangerosité. Les circonstances
dans lesquelles les loups sont susceptibles d’attaquer ont été étudiées et sont
bien connues. La plupart des attaques étaient dues à la rage.

Aujourd'hui, il n'y a plus de loup ici, seulement des champs et des villas. Le Point Zéro offrant une vue merveilleuse sur le Jura saupoudré de neige. L'emplacement de la boite est vite deviné, il ne nous reste plus qu'à fouiller nos poches pour en sortir le franc qui nous sera utile. La Coquine se dévoile alors et nous pouvons griffer le logbook en compagnie de Lotus, le loup de Lotus74140.

Merci pour cette explication patronymique du lieu et ce paysage ravissant.

infoThis is the original cache type consisting, at a bare minimum, a container and a log book. Normally you'll find a tupperware container, ammo box, or bucket filled with goodies, or smaller container ("micro cache") too small to contain items except for a log book. The coordinates listed on the traditional cache page is the exact location for the cache.
Visit Another Listing:

Advertising with Us

Return to the Top of the Page